• Marché

29/06/2022

Cap sur le Baromètre digital de l’Ameublement français

2020 et 2021, des années exceptionnelles pour le secteur de l’aménagement et de la maison

 

Pour commencer, remettons les choses dans leur contexte : les années 2020 et 2021 n’ont rien eu de « normal » quant à la consommation de produits liés à l’aménagement et à la maison. Covid oblige, chacun s’est recentré sur son intérieur (ou son extérieur pour les chanceux !). Rappelez-vous des chiffres : explosion des ventes de meuble avec un exceptionnel +14% entre 2020 et 2021 pour un volume de 14,5 milliards d’euros. Cet état exceptionnel revient à la normale petit à petit avec des résultats pour le moment proches de l’année 2019.

Ce Baromètre étudie les requêtes saisies par les consommateurs sur les moteurs de recherche (référencement naturel) entre le 1er mai 2021 et le 30 avril 2022.

 

 

Baisse des requêtes en 2022, mais un secteur qui a toujours la cote sur les moteurs de recherche

 

Le premier constat est une diminution des recherches concernant le meuble et la maison en 2022, ce qui n’a rien d’anormal étant donnés les chiffres records des deux années précédentes. On remarque une forte baisse des requêtes un peu avant l’été 2021 amorçant un retour à la normale proche des chiffres de 2019.

graphique recherches aménagement baromètre Ameublement français

Des diminutions plus ou moins importantes en fonction des pièces de la maison

 

Globalement en 2020 et 2021, toutes les pièces de la maison présentaient une hausse dans les recherches. Elles ont toutes baissé en 2022, quoi que l’on remarque une diminution moindre pour certaines pièces comme la chambre d’enfant, de bébé ou l’entrée. Celles qui ont le plus diminué en revanche, sont les requêtes qui concernent l’aménagement des extérieurs comme les balcons et jardins. Le salon ou la cuisine ont baissé de manière plus modérée (-22% et -25%) et présentent une quantité de requêtes intéressante.

En comparant sur une période plus large, et pour inclure une année « type », le Baromètre poursuit son analyse en mettant en lumière la progression entre avril 2019 et avril 2022.

 

 

De 2019 à 2022, forte progression des requêtes liées à l’aménagement des ménages

Volume recherche ameublement moteurs de recherche

Les hausses les plus fortes concernent notamment les pièces de « confort » comme le salon (+92% sur 3 ans), la pièce de vie (+113%), les chambres (+ 77% pour les chambres parentales et 74% pour celles des enfants), sans oublier le jardin et son +182% ! Le bureau présente une belle augmentation des requêtes aussi, preuve en est que le télétravail est bel et bien installé dans les habitudes des uns et des autres.

 

 

Produits, marques et styles : le Baromètre nous met à la page des tendances des prochaines collections

 

En 2022, bibliothèque, salon de jardin et canapé en tête de liste

 

Si on entre dans le détail des produits qui ont eu le plus la cote, l’année 2021 enregistrait le salon de jardin sur la première marche du podium, suivi par le canapé et le meuble TV. 2022 pour le moment rebat les cartes, et place la bibliothèque en n°1, puis le salon de jardin et le canapé.

Le constat est différent si l’on regarde plus largement entre 2019 et 2022 : sans surprise, les produits liés à la pratique du télétravail décrochent la palme (chaise, fauteuil et bureau de télétravail).

 

Fait intéressant, les recherches des produits en 2022 sont souvent liées aux mots « occasion » ou « DIY ». Mais alors, quelles sont les marques les plus associées aux requêtes des internautes ?

 

Entre e-commerçants et marques omnicanales, le cœur des internautes balance

 

Les marques en tête de liste ne sont pas forcément des spécialistes de l’aménagement. On trouve d’abord Leboncoin (la tendance du seconde main prend beaucoup d’ampleur) puis Leroy Merlin qui séduit toujours plus avec ses rayons aménagement et décoration. Ikea, Mano Mano et BUT complètent la tête du peloton.

Les marques ayant adopté une stratégie omnicanale sortent leur épingle du jeu, à l’image donc d’IKEA, incontournable associé aux produits les plus recherchés. Parmi les autres on trouve Maisons du Monde en seconde position loin devant Alinea qui creuse l’écart avec Made.com et IdMarket.

 

Enfin, le made in France réalise un joli score (12 000 requêtes par mois), et là ce sont des marques comme Alinea, La Redoute, Camif, Gautier ou encore Duvivier Canapés qui sont reconnues sur ce segment de marché et finalement peu concurrencées sur ce sujet par les géants e-commerçants du secteur.

Et parmi les tendances, les matériaux naturels ou encore le style « Seventies » font partie des favoris des internautes français. De quoi donner quelques idées pour les collections à venir et nous montrer encore une fois que la mode est un éternel recommencement (avec quelques ajustements 😉).

 

 

Les deux années hors normes qui viennent de s’écouler laissent quand même place à un 2022 porteur pour le marché du meuble et de la maison, quoique plus « normal ». Reste à savoir si le cap sera maintenu ou s’il essuiera quelques courants imprévus au second semestre.

 

Affaire à suivre !

Partager