• Marché

03/02/2021 • 4mn de lecture

Les tendances et le marché de l’ameublement en 2021

Chaque début d’année les études et prédictions vont bon train dans tous les secteurs. Celui de l’ameublement et de la cuisine (A&C) ne fait pas exception. A quelles tendances s’attendre ? Quelles prévisions économiques ? D’après Statista la valeur totale du marché du meuble dans le monde devrait afficher un taux de croissance annuel moyen de 4,2% (pour 2021-2025).

Le meuble et la cuisine dans le monde

 

L’ameublement en France et en Europe

En 2021 tous les espoirs sont permis. Les estimations pour la France sont optimistes et l’IPEA annonce « un rebond des ventes de meubles et de déco compris entre 4,7 et 5,7% en 2021 » (source LSA).

Une chose est sûre, Français et Européens confinés ont eu le temps de voir les améliorations nécessaires à leur habitat. En témoignent les GSB (Grandes Surfaces de Bricolage) prises d’assaut et les chiffres encourageants de l’été pour les secteurs de l’ameublement et de la cuisine. « Depuis la fin du premier semestre, le marché du bricolage reste très dynamique : + 18 % en juillet et + 13 % en août, selon la Banque de France et la Fédération des magasins de bricolage. Même scénario pour le meuble : + 14,8 % en juillet et + 13,7 % en août par rapport à l’année précédente, d’après les données de l’Ipea ».

Le télétravail, très pratiqué pendant ces périodes alternées entre confinement, déconfinement, reconfinement, a aussi favorisé grandement les entreprises proposant du mobilier pensé pour un bureau à la maison (attention, à ne pas confondre avec le secteur du Contract qui lui souffre davantage d’une crise qui assigne tout le monde à résidence).

 

Des prévisions optimistes pour le monde et les Etats-Unis

Les prévisions monde de Statista annoncent des revenus optimistes pour 2021 : 437 milliards de dollars pour l’ameublement (living and dining room) ou encore 145 milliards de dollars pour la cuisine.
Aux Etats-Unis, Furniture Today prévoit une bonne année 2021. Les estimations globales pour l’ameublement et la literie devraient atteindre 119,8 milliards de dollars, soit une croissance annuelle de 4 %. Si on isole la cuisine, toujours d’après Statista, le segment devrait se chiffrer à 27 milliards de dollars pour une croissance annuelle du marché de 1,8%.

Le digital plus que jamais

 

Le e-commerce gagne du terrain

Et oui, grand gagnant des périodes confinées, le digital se positionne bien comme un indispensable de 2021. Entre ceux qui ont pris goût à la recherche de mobilier et à l’achat en ligne et ceux qui ont simplement découvert ce mode de consommation, le marché de l’ameublement et de la cuisine va bouger.

Il est vrai que le e-commerce est loin d’être la norme dans le secteur, mais il gagne du terrain. « Aujourd’hui, notre potentiel de croissance reste colossal sur un marché européen du meuble dont la part du e-commerce ne représente que 9% (contre 17% et 46% respectivement aux Etats-Unis et en Chine) et devrait monter à 12,5% entre 2019 et 2023 » explique Sacha Vigna, Directeur général de VENTE-UNIQUE.COM. La marge de progression est importante et les occasions de se distinguer sont grandes.

Viuz a relevé les tendances du commerce connecté pour l’année 2021 et précise « En France, selon une étude de Webloyalty sur 37 sites e-commerce leaders, l’année 2020 a été marquée par une hausse de 22% de transactions en ligne, par rapport à 2019. La situation n’est pas la même pour tous les secteurs d’activité […]. En forte hausse : l’alimentaire (+42%), la maison (+35%) et la mode (+12%). »

 

Le Web-to-store à la pointe

Baby-boomers et millennials se sont mis à chercher des informations et acheter sur internet alors que tous n’étaient pas familiers de cette façon de consommer. Même si nombre d’entre eux reviendront à un mode de consommation plus « physique » à mesure que la situation reprendra ses couleurs normales, il restera quelque chose de ces habitudes digitales. Recherche de produits, consultation de gamme en ligne, idée de prix : autant d’informations qu’il est important de mettre à disposition afin d’attirer le consommateur et l’inciter à finaliser son achat en magasin (web-to-store). Ce sont bien ces modèles hybrides qui combinent une expérience en ligne et en magasin qui émergent car séduisent de plus en plus. Pour exemple, Hygena propose la personnalisation de cuisine en ligne avant de finaliser l’achat en magasin.

Configurateur web Poldem

Tendances 2021

Les tendances du mobilier

Les tendances d’achat et les recherches de mobilier ont aussi été impactées par la situation sanitaire. D’après Business of Home, le mobilier « flexible » a le vent en poupe particulièrement pour les habitants de petits espaces à optimiser : un lit vertical qui se transforme en bureau, un cadre en table, des espaces et du mobilier pensé pour « le bureau à la maison ».
On remarque également toujours cette envie croissante de personnalisation des produits à son image, à son intérieur. Répondre à cette demande implique notamment des outils de vente adaptés qui permettent au consommateur de créer le produit de ses rêves.

 

Les tendances du commerce connecté

Pandémie oblige, les acteurs qui tardent ou tardaient à sauter le pas du digital et de la réflexion de vente sur différents canaux, ont dû accélérer les choses pour rester dans la danse. Outre le e-commerce dont on parle plus haut, on note aussi le développement de l’omnicanal à savoir des stratégies mises en place par les marques pour répondre aux attentes des consommateurs connectés mais qui tiennent aussi au point de vente physique. Autre point à retenir, la montée en flèche du social shopping, où comment les réseaux sociaux ont su se réinventer en créant des boutons shopping. Ils ont encore de beaux jours devant eux. (source Viuz)

 

En conclusion, nous pouvons dire que la tendance est plutôt positive, que le marché s’en sort beaucoup mieux que d’autres secteurs gravement impactés par la situation sanitaire. Certes les chiffres sont moins bons en 2020 mais la Covid 19 aura eu au moins le mérite de recentrer les consommateurs sur leur intérieur et ça c’est positif pour les acteurs du meuble et de la cuisine !

 

Si vous voulez suivre les tendances connectées, faites-vous accompagner, contactez-nous 😉

Partager